• Gestion de patrimoine

Particuliers

Constituer et valoriser un patrimoine

Un patrimoine n'est pas seulement constitué d'argent, il est composé de l'ensemble de vos biens. Il reflète la vie que vous vous êtes construite et doit être adapté lorsque vos besoins évoluent du fait de changements dans votre vie personnelle ou professionnelle. Notre expérience nous permet de dresser un panorama des véhicules d'investissement efficaces destinés à vous constituer et à valoriser votre patrimoine.

​ Parmi ceux-ci :

L'assurance vie

le placement préféré des français du fait de sa souplesse et de sa disponibilité, est un outil aux multi-avantages tant patrimoniaux que fiscaux. Nous recommandons de mettre en place des versements programmés pour lisser l'effort d'épargne. ​

L'achat de votre résidence principale

allégera à terme votre budget puisqu'une fois le prêt remboursé, vous n'aurez plus de "loyer" à payer, une aubaine lors de la retraite. Nous vous accompagnons dans la recherche de l'assurance emprunteur pour laquelle nous avons passé des accords avec des assureurs réputés dans le but de vous proposer des solutions compétitives et adaptées à votre situation. ​

L'immobilier indirect, les SCPI

(Société Civile de Placement Immobilier) dont l'objet est l'acquisition et la gestion collectives d'un bien immobilier destiné à la location. Vous êtes ainsi associé à la croissance du marché immobilier de bureaux et commerces, et vous percevez régulièrement un loyer, sans aucun souci de gestion. Vous bénéficiez de tous les avantages de l'immobilier direct, sans les inconvénients : montant des parts accessible, pas de délais ni de frais notariaux, etc. ​

Le compte-titres et le Plan d'Epargne en Actions

destinés aux personnes qui souhaitent investir en bourse, ces véhicules d'investissement, alimentés par des valeurs mobilières (FCP, SICAV, FIP, FCPI, obligations, etc.) peuvent s'avérer performants si les valeurs sont bien choisies. ​

L'immobilier locatif

Monuments historiques, dispositif Malraux, la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP), etc. ​

Préparer votre retraite

Tout le monde le sait, notre système de retraite actuel est proche de la rupture et menace d'ici quelque temps de ne pas tenir ses engagements. Le faible montant que vous allez percevoir doit vous pousser à réagir au plus vite pour maintenir votre niveau de vie au moment où vous êtes censés profiter au maximum et faire ce que vous avez toujours rêvé de faire. Il est donc plus que jamais nécessaire d’épargner, le plus tôt possible, en vue de cette retraite tant attendue.

  • L'assurance vie
  • Le Plan d'Epargne Retraite (PER)
  • L'immobilier locatif
  • L'investissement en démembrement
  • Le Plan d'Epargne en Actions (PEA)

Percevoir des revenus immédiats ou différés

Si vous souhaitez percevoir un complément de revenus, c'est que vous anticipez, à raison, un besoin bien précis ou une baisse future de vos revenus. Il existe de nombreuses solutions destinées à générer des revenus ponctuels ou réguliers, immédiats ou différés, temporaires ou viagers, réversibles et/ou transmissibles.

  • L'immobilier locatif
  • LMNP, EPHAD, Dispositifs Monuments historiques et Malraux, etc.

  • L'immobilier indirect
  • les SCPI

  • Assurance vie
  • Rachats partiels sur les contrats

  • Rentes viagères
  • à l'issue d'un PERP, d'un contrat Madelin pour les professionnels indépendants, d'une assurance vie

  • L'achat d'usufruit
  • La Rente Viagère Immédiate
  • (RVI)

Préserver vos revenus et protéger vos proches

En cas de décès prématuré ou d'invalidité, la couverture du régime général ne suffit pas toujours à subvenir aux besoins de vos proches. Par exemple, en tant qu’assuré social, si vous décédiez, un capital maximum de 3476 euros (montant en vigueur au 1er avril 2021) sera versé à vos ayants-droit. Ce montant est de 8227,20 euros pour les indépendants assujettis au SSI.

Des solutions existent pour les protéger financièrement et assurer : ​ - l’avenir de vos enfants, pour qu’ils puissent financer leurs études, - le maintien du niveau de vie de votre conjoint/concubin/partenaire de PACS, afin que la stabilité financière de la famille ne soit pas compromise par la perte de salaire générée par votre décès, - la transmission de votre patrimoine, en aidant vos héritiers ou votre partenaire à acquitter les frais de succession pouvant atteindre jusqu’à 60 % de la valeur de l’héritage.

Type de solutions à étudier dans ce cadre :

  • L'assurance décès / invalidité
  • permet d'octroyer à une ou plusieurs personnes de votre choix un capital ou une rente

  • L'assurance du prêt immobilier
  • peut couvrir jusqu'à 100 % de l'emprunt

  • L'assurance vie
  • La donation au dernier vivant
  • pour protéger le conjoint surtout s'il est issu d'un 2ème mariage et que des enfants sont nés d'un 1er mariage

  • L'optimisation de la transmission du patrimoine

Anticiper votre succession, transmettre votre patrimoine

Transmettre son patrimoine à ses proches et protéger son conjoint est une préoccupation normale qui implique que vous anticipiez votre succession. En outre, vous pourrez aussi profiter des avantages fiscaux afférents.

De par notre expertise juridique et fiscale, nous vous orientons dans les meilleurs choix au mieux des intérêts de tous que la transmission se passe de votre vivant ou à votre décès.

Nous vous renseignons et conseillons sur

  • Le montant des droits de succession
  • qui seront réglés par vos héritiers

  • Les régimes matrimoniaux
  • à choisir selon la situation de chacun

  • Les Sociétés Civiles Immobilières
  • pour diminuer la facture fiscale de vos enfants

  • Les Sociétés Civiles Immobilières
  • pour léguer au(x) bénéficiaire(s) de votre choix jusqu'à 152 500 euros en franchise d'impôt sur les sommes versées avant 70 ans + non prise en compte dans le calcul des droits de succession

  • La donation au dernier vivant
  • pour protéger le conjoint surtout s'il est issu d'un 2ème mariage et que des enfants sont nés d'un 1er mariage

  • Les donations-partages en faveur des enfants
  • pour anticiper et régler, de votre vivant, d'éventuels conflits de répartition

  • La donation de la nue-propriété
  • pour que le bénéficiaire n'ait pas de droit de succession à régler sur le bien

Réduire vos impôts

Payer moins d'impôts est l'aspiration normale de tout contribuable, qu'il soit de la première tranche à la plus élevée. Chacun à notre niveau, nous payons toujours trop d'impôts, et la tendance ne va pas s'améliorer.

Quelques leviers possibles et légaux :

  • La défiscalisation immobilière
  • dans la réhabilitation des vieilles pierres, les lois Malraux et Monuments historiques et bien d'autres encore comme l'immobilier géré dans le cadre de la loi Censi-Bouvard (résidences étudiantes ou maisons de retraite, etc.) ; en version pierre-papier ou immobilier indirect, il existe aussi les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) beaucoup plus accessibles que l'immobilier direct

  • La donation temporaire d'usufruit ou le démembrement de propriété
  • Le capital investissement
  • (vous investissez dans la création, le développement ou la transmission des entreprises et vous jouez ainsi un rôle dans l'économie française) : les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) et les fonds d’investissement de proximité (FIP)

  • Le Plan d'Epargne Retraite
  • dont vous pouvez déduire, dans une certaine limite, les cotisations de l'impôts sur le revenu